Front National Haute-Marne

La voix du Peuple L'esprit de la France

L'avenir est ici

Adhérez au Front National Haute Marne 2017 ici ensemble sauvons la france

Vos élus

Conseil Départemental

CONVOLTE MILLARD CANDIDATS FN DEPARTEMENTALES 2015 A EURVILLE BIENVILLE                                                                                                                                                                                                                                         Nadine Marchand & Nicolas Convolte

CANTON DE EURVILLE BIENVILLE

Laurence Leverrier Conseillère Départemental Front National Haute Marne
Laurence Leverrier

CANTON DE SAINT DIZIER 1

17525 Haut-Marnais ont mis un bulletin de vote Front National

faisant ainsi de notre parti, en nombre de voix, le premier parti du département.

Conseil Régional

Fabienne Cudel élue Front National au conseil régionalFabienne Cudel élue

Frédéric Fabre Front National Haute MarneFrédéric Fabre élu

Merci de votre confiance

Drapeau français Front National Premier parti en Haute Marne

 

Nous retrouver sur

la chaine YOU TUBE du Front National Haute Marne

À Brachay, rentrée musclée pour Marine Le Pen

JHM BRACHAY 30 08001

Devant un petit millier de sympathisants, la patronne du Front national a fait sa rentrée hier à Brachay. Elle a livré un discours musclé qui a fait mouche chez les militants. «Déferlante migratoire», «forfaiture» du gouvernement en place et des précédents, candidats au rôle de «potiche de la République», elle n'a épargné rien ni personne.

Elle n'a eu aucun mot pour son père, Jean-Marie Le Pen, exclu récemment du parti. On dirait même qu'hier à Brachay, la patronne du Front national a voulu le faire oublier. C'est en tout cas l'impression laissée par les 44 minutes d'un discours musclé prononcé devant un petit millier de militants venus de Haute-Marne mais parfois aussi de plus loin, des Ardennes, du Jura ou d'Alsace. Ces sympathisants de tous âges, massés sur la place du village de Brachay, sous un soleil de plomb, ont, une nouvelle fois, réservé un accueil chaleureux à celle qu'ils adoubent, scandant des «Marine, présidente», ou agitant des drapeaux tricolores à chacune de ses phrases chocs.


Les Régionales sont dans la ligne de mire du Front national et de celle qui portera les couleurs du parti dans la Région Nord-Picardie. Elle souhaite que ces élections soient «l'aurore du renouveau national».
«Après, dans 16 mois, viendra la Présidentielle, mère de toutes les élections, pour que le peuple français redevienne maître chez lui», a déclaré Marine Le Pen. «Zombie de la politique» pour Nicolas Sarkozy. «Président fainéant» pour François Hollande, gouvernements coupables non pas de «manquement mais de forfaiture», brocardant les prétendants à la primaire des Républicains, candidats, selon elle. «au rôle de potiche de la République», Marine Le Pen n'a épargné rien ni personne.

Politique agricole française

Elle a pris soin de décrire ce qui serait selon elle, «un vrai Président», «ou une vraie Présidente», a-t-elle lâché sous les vivats de la foule. Elle a donc égrené les thèmes qui lui sont chers et dont elle sait pertinemment qu'ils font mouche auprès des sympathisants. Il y a bien sûr eu la litanie de critiques à l'encontre de l'Europe et de «son pouvoir oligarchique», contre «la mondialisation ratée qui lèse les petits et gave les plus gros». Il y a eu aussi les sévères critiques contre la PAC qu'elle veut transformer en PAF, en politique agricole non plus européenne mais française. Mais les salves les plus virulentes et les plus applaudies ont concerné ce que Marine Le Pen a appelé «la déferlante migratoire».

«Mettre l'Islam radical à genoux»

«Tout a été fait sous Nicolas Sarkozy et François Hollande pour que cette vague grossisse, prenne du corps et aujourd'hui déferle à pleine vitesse sur notre pays», a déclaré l'eurodéputée, énonçant son objectif : «arrêter toute immigration légale et
clandestine?» Suppressions des aides aux candidats au droit d'asile, abrogation de l'aide médicale d'État, elle veut aussi, on le sait, «redonner des frontières à la France.» Mais son ton s'est fait encore plus pugnace au moment d'évoquer le terrorisme, réclamant «de l'action, de la fermeté pour mettre l'islam radical à genoux.»

Elle propose l'expulsion des étrangers fichés ou encore la fermeture des mosquées radicales. «La loi partout et tout le temps, la laïcité partout et tout le temps, nos valeurs partout et tout le temps (...) nous ne réfléchirons pas», a déclaré Marine Le Pen. «On est chez nous», n'a pas manqué de réagir la foule avant de reprendre en choeur la Marseillaise.

                          Céline Clément

flamme

Calendrier de tous les articles

Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Rejoignez Nous

Haute Marne recevoir la lettre dinformations régionales de la fédération Front National vous inscrire ici
ADHERER AU FN

 

  

Vos élus au Conseil Régional

 Vos élus au Conseil Régional Acal

Void Vacon Florian Philippot Fabienne Cudel Frédéric Fabre élection régionales Haute Marne

Fabienne Cudel    Florian Philippot   Frédéric Fabre

http://www.front-national-haute-marne.com/images/regionales/Front_National_Haute-Marne_Les_%C3%A9lus_FN_au_Conseil_R%C3%A9gional_Alsace_Lorraine_Champagne-Ardenne_linfo_est_ici.png

 Cover F.PHILIPPOT

 

 

Informations de la Fédération

Permanence de la Fédération Front National de Haute-Marne

Haute Marne la Permanence du Front National à Chaumont pour lavenir du département et de la région

32 Rue Toupot de Béveaux à Chaumont

 Accueil le samedi de 14h00 à 17h30

 Le bureau   Les communiqués   Comment Adhérer 

La Permanence du Front National à Chaumont Fédération de Haute Marne rencontrez les responsables et vos élus à votre écoute