Front National Haute-Marne

La voix du Peuple L'esprit de la France

L'avenir est ici

Adhérez au Front National Haute Marne 2017 ici ensemble sauvons la france

Vos élus

Conseil Départemental

CONVOLTE MILLARD CANDIDATS FN DEPARTEMENTALES 2015 A EURVILLE BIENVILLE                                                                                                                                                                                                                                         Nadine Marchand & Nicolas Convolte

CANTON DE EURVILLE BIENVILLE

Laurence Leverrier Conseillère Départemental Front National Haute Marne
Laurence Leverrier

CANTON DE SAINT DIZIER 1

17525 Haut-Marnais ont mis un bulletin de vote Front National

faisant ainsi de notre parti, en nombre de voix, le premier parti du département.

Conseil Régional

Fabienne Cudel élue Front National au conseil régionalFabienne Cudel élue

Frédéric Fabre Front National Haute MarneFrédéric Fabre élu

Merci de votre confiance

Drapeau français Front National Premier parti en Haute Marne

 

Nous retrouver sur

la chaine YOU TUBE du Front National Haute Marne

Un 11 novembre qui fait tousser.

Article Journal de la Haute Marne 11 11 2014

La projection le 11 novembre, en mairie de Langres, du court-métrage d'animation -très réussi- "Monumentale erreur" réalisé par l'association Les Grillons, a fait tousser parmi les militaires et les anciens combattants présents. En cause: la teneur du message contenu. Officier retraité, et par ailleurs patron du FN haut-marnais, Frédéric Fabre, a visionné ce film sur internet, et nous a adréssé un courrier d'indignation. Une «véritable insulte aux institutions», selon le responsable politique...

«Nous voyons successivement le rejet des cérémonies offcielles de commémoration, le rejet du chef représenté sous l'aspect d'un général, clairement désigné comme l'ennemi puisqu'il tire sur le soldat pour l'obliger à aller au front... En revanche l'ennemi lui apparaît comme un ami, alors, il faut le rappeler, qu'il a envahi notre sol. Enfin le soldat allemand prend la place du soldat français sur le monument des "Morts pour la France"». «Je doute que les généraux comme les autres militaires qui résident dans le département approuvent cette interprétation», conclut Frédéric Fabre, qui s'étonne que la mairie de Langres et l'Etat aient pu «cautionner et diffuser, le jour même des commémorations, un message contraire à l'esprit du 11 novembre».

 flamme