Front National Haute-Marne

La voix du Peuple L'esprit de la France

L'avenir est ici

Adhérez au Front National Haute Marne 2017 ici ensemble sauvons la france

Vos élus

Conseil Départemental

CONVOLTE MILLARD CANDIDATS FN DEPARTEMENTALES 2015 A EURVILLE BIENVILLE                                                                                                                                                                                                                                         Nadine Marchand & Nicolas Convolte

CANTON DE EURVILLE BIENVILLE

Laurence Leverrier Conseillère Départemental Front National Haute Marne
Laurence Leverrier

CANTON DE SAINT DIZIER 1

17525 Haut-Marnais ont mis un bulletin de vote Front National

faisant ainsi de notre parti, en nombre de voix, le premier parti du département.

Conseil Régional

Fabienne Cudel élue Front National au conseil régionalFabienne Cudel élue

Frédéric Fabre Front National Haute MarneFrédéric Fabre élu

Merci de votre confiance

Drapeau français Front National Premier parti en Haute Marne

 

Nous retrouver sur

la chaine YOU TUBE du Front National Haute Marne

Le Front national remonte au front

 

Réunis en assemblée générale, les membres du FN ont lancé les préparatifs pour les prochaines elections départementales annoncées en mars.

Article Journal de Voix de la Haute Marne 21 11 2014

Elles étaient environ 70 personnes rassemblées à la salle des fêtes de Vignory en cet après-midi du samedi 16 novembre, certaines très jeunes, d'autres beaucoup plus âgées. Rassemblées pour la première fois depuis longtemps par leur nouveau "chargé de mission" (comme le présente le site internet du FN), Frédéric Fabre. Ce dernier, jeune retraité du 61è Régiment d'artillerie où il assurait notamment la communication, se présentant comme «patriote», a décidé de prendre sa carte au parti début octobre. Une arrivée qui a sans doute été vue comme une véritable aubaine pour les instances nationales qui, après avoir destitué Thomas Suillot pour des raisons qui restent floues, n'avaient pas réussi à trouver un chef de file pour les frontistes haut-marnais depuis de longs mois.

«Déposez votre candidature dans la boite au fond de la salle. Ne pas participer au combat, c'est participer à la défaite». C'est par ces mots que Frédéric Fabre a tenté de mobiliser ses troupes pour les prochaines échéances électorales, l'élection des nouveaux conseillers départementaux (qui remplaceront les conseillers généraux). «Certains d'entre nous sont sortis de la tranchée, mais il n'y a pas de mitrailleuses en face, juste des obstacles administratifs». Le capitaine a filé la métaphore guerrière, affirmant que «la victoire est possible». Le but affiché est clair: avoir des élus à l'assemblée départementale.

 flamme

Mailler le territoire

C'est bien le message qu'est venu faire passer l'invité d'honneur du jour, Nicolas Bay, secrétaire général adjoint du FN et député européen depuis le mois de mai. «Après la valse des responsables, on arrive à une période de stabilité», s'est-il réjoui. Il est revenu sur les trois échéances électorales de 2014. D'abord les municipales qui n'ont pas permis, comme il l'avait pourtant promis l'an dernier, de voir des candidats faire campagne dans les principales villes de Haute-Marne. Nicolas Bay s'est toutefois félicité des nouveaux élus à travers toute la France et de l'élection de Nicole Le Corre à Joinville. Puis il a évoqué les élections européennes qui ont fait du FN « le premier parti de France. Il y aura un avant et un après 25 mai 2014.» Pour Nicolas Bay, il n'y a pas de doute, Marine Le Pen sera au second tour de la prochaine élection présidentielle. Enfin, le FN a fait son entrée au Sénat, même si avec seulement deux sièges, ça reste surtout symbolique. Ces élections départementales, pour le parti, c'est l'occasion de «parfaire le maillage territorial ». Attentifs aux discours, les partisans présents dans la salle n'ont pas affiché le même enthousiasme que le député européen. Et ils n'ont pas hésité à poser des questions précises sur les orientations et les positionnements des membres du parti parfois flous et contradictoires.

Au niveau local, la première action du nouveau délégué départemental aura été de faire un «point de situation» du parti «en reconstruction» en Haute-Marne. Malgré la volonté nationale, aujourd'hui le FN «n'est pas en mesure» de présenter des candidats dans tous les cantons. Frédéric Fabre compte investir des «candidats de valeur dans un maximum de cantons», en privilégiant ceux qui ont vu les meilleurs résultats aux dernières élections européennes. Eurville-Bienville (46% de vote FN), Saint-Dizier, Wassy, Bourbonnes-les-Bains, Poissons... Lui-même aimerait se présenter dans le canton de Bologne où il habite, mais privilégiera celui d'Eurville-Bienville si aucun candidat ne se déclare.                       ANAÏS GREUSARD             

 

 

 

 

Calendrier de tous les articles

Decembre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Rejoignez Nous

Haute Marne recevoir la lettre dinformations régionales de la fédération Front National vous inscrire ici
ADHERER AU FN

 

  

Vos élus au Conseil Régional

 Vos élus au Conseil Régional Acal

Fabienne Cudel       Frédéric Fabre

http://www.front-national-haute-marne.com/images/regionales/Front_National_Haute-Marne_Les_%C3%A9lus_FN_au_Conseil_R%C3%A9gional_Alsace_Lorraine_Champagne-Ardenne_linfo_est_ici.png

 Cover F.PHILIPPOT

 

 

Informations de la Fédération

Permanence de la Fédération Front National de Haute-Marne

Haute Marne la Permanence du Front National à Chaumont pour lavenir du département et de la région

32 Rue Toupot de Béveaux à Chaumont

 Accueil le samedi de 14h00 à 17h30

 Le bureau   Les communiqués   Comment Adhérer 

La Permanence du Front National à Chaumont Fédération de Haute Marne rencontrez les responsables et vos élus à votre écoute