Front National Haute-Marne

La voix du Peuple L'esprit de la France

L'avenir est ici

Adhérez au Front National Haute Marne 2017 ici ensemble sauvons la france

Vos élus

Conseil Départemental

CONVOLTE MILLARD CANDIDATS FN DEPARTEMENTALES 2015 A EURVILLE BIENVILLE                                                                                                                                                                                                                                         Nadine Marchand & Nicolas Convolte

CANTON DE EURVILLE BIENVILLE

Laurence Leverrier Conseillère Départemental Front National Haute Marne
Laurence Leverrier

CANTON DE SAINT DIZIER 1

17525 Haut-Marnais ont mis un bulletin de vote Front National

faisant ainsi de notre parti, en nombre de voix, le premier parti du département.

Conseil Régional

Fabienne Cudel élue Front National au conseil régionalFabienne Cudel élue

Frédéric Fabre Front National Haute MarneFrédéric Fabre élu

Merci de votre confiance

Drapeau français Front National Premier parti en Haute Marne

 

Nous retrouver sur

la chaine YOU TUBE du Front National Haute Marne

Intérrogé par Lionel Fontaine journaliste au JHM le 9 octobre 2015 Frédéric Fabre donne son sentiment sur la campagne des régionales

Void Vacon Florian Philippot Fabienne Cudel Frédéric Fabre élection régionales Haute Marne

 

Fabienne Cudel Florian Philippot et Frédéric Fabre

L'ancien officier de carrière, domicilié à Doulaincourt, a été désigné dimanche tête de liste du FN en Haute-Marne

Texte de l'Entretien avec Le Journal de la Haute-Marne

Le Journal de la Haute-Marne: Qu'est-ce qui vous a motivé à présenter votre candidature ?

Frédéric Fabre: Il y a beaucoup d'enjeux politiques à la Région. Si j'ai souhaité m'investir derrière Florian Philippot, c'est qu'il est un homme neuf, de grande valeur. Il n'a jamais géré de région, ce qui est un gage d'impartialité. Ce n'est pas le cas des deux autres candidats*, qui ont doublé la dette de leurs collectivité en 2009 et 2015 - ce qui va peser lourd. Florian Philippot est un homme très compétent, en gestion administrative en économie (il est diplômé de l'ENA, de HEC). En outre il est gaulliste, comme moi. Le FN souhaitait, par souci de cohérence des têtes de liste qui aient des responsabilités. Je me suis déjà présenté à un élection, j'ai rencontré Florian Philippot à plusieurs reprises à Strasbourg et j'espère lui avoir montré que je répondais à ses attentes.

Le Journal de la Haute-Marne: Florian Philippot est aussi un élu qui divise au sein du FN, non ? Jean-Marie Le Pen le rende responsable d'une dérive "gauchiste" du parti.

Frédéric Fabre: Je n'ai pas constaté de clivage à Void-Vacon.

Toutes les têtes de liste sont derrière Florian Philippot, y compris des militants historiques du FN, comme Bruno Subtil, dans l'Aube. L'intérêt général prime.

Le JHM : Florian Philippot veut remettre en cause le choix de Strasbourg comme préfecture . Que souhaite-t-il exactement ?

Frédéric Fabre: Il propose que Metz accueille les séances du Conseil régional dont le lieu sera choisi par vote. Non pas parce qu'il est candidat en Moselle, mais parce qu'à la différence de Nancy, Metz possède déjà un hôtel de région. Et qu'il souhaite qussi que Châlons-en-Champagne soit préfecture plutôt que Strasbourg qui a déjà de nombreuses institutions. Ce sera plus difficile mais il faudra se battre

Le JHM : Comment se constituera votre liste que vous annoncerez à la fin du mois ? 

Frédéric Fabre: On a déjà du monde. Mais la liste se fera dans le dialogue, avec la Commission nationale d'investiture, avec Florian Philippot, et avec moi. Elle sera équilibrée, avec des élus locaux, pour avoir des retour sur le terrain, une répartition  géographique, une variété d'emplois, d'expériences également.

 Le JHM : Que défendrez-vous pour la Haute-Marne ?

Frédéric Fabre: Les voies de communication par exemple. La Région devra faire pression pour la ligne 4. Je compte ainsi sur Fabienne Cudel (Ndlr: numéro 2), qui est une personne de confiance qui est une ancienne cadre SNCF. Ce qui est important également, ce sont les formations d'excellence dans lesquelles j'inclus l'apprentissage qui est en perte de vitesse alors qu'il y a des débouchés. Nous avons un pôle à Nogent, or il y a une formation concurrente dans les Ardennes, soutenue par la Région. L'on voit bien également qu'on essaie d'étouffer le lycée de Joinville. Il faudra défendre notre territoire, y compris avec des élus qui sont pas de notre bord. Florian Philippot est pour un développement harmonieux, que tout n'aille pas aux départements les plus riches.

 Le JHM : Estimez-vous possible de terminer en tête en Haute-Marne ?

Frédéric Fabre: C'est un objectif atteignable, d'abord au vu de nos résultats aux départementales. Et puis les gens de droite et de gauche doivent se poser des questions sur leurs têtes de liste (Ndlr; l'une et l'autre n'appartiennent ni aux Républicains, ni au PS). Les gens ont l'occasion de marquer un changement. Il y a, dans tous les départements, le sentiment d'une montée en puissance. Il y a de plus en plus d'adhésions. Les gens voient qu'ils ont été trompés par rapport aux promesses de campagne que leur situation personnelle ne s'améliore pas.

La crise des migrants, les migrants illégaux pose également problème. J'ai discuté avec un ingénieur au chômage, qui doit revenir vivre chez sa maman et n'arrive pas à toucher ses indemnités, alors que des gens venus de façon illégale vont percevoir des aides. On est en droit de se poser des questions.

 Propos recueillis par Lionel Fontaine

* Jean-Pierre Masseret (PS) en Lorraine, Philippe Richert (Les républicains) en Alsace.

Les grandes lignes du programme:

"Le premier grand challenge sera d'abord de fusionner les trois régions et faire des économies, signes d'investissement et de développement. Florian Philippot ne veut pas augmenter les impôts . Des agents partis en retraite ne seront pas remplacés, il n'y aura pas une multitude de vice-présidents, pas non plus de président-délégué comme institué par Manuel Valls pour recaser un président sortant à Montpellier (...) Florian Philippot a parlé également de développer les circuits courts. La Région consommera en priorité régional. Il songe également aux PME: il y a quand même des leviers pour attribuer les marchés publics. Ce ne sera pas obligatoirement le mieux-disant"

Original du journal de la Haute-Marne

 Article JHM DU 9 OCTOBRE 2015 entretien avec Frédéric Fabre tête de liste FN aux régionales

Calendrier de tous les articles

Aout 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

Rejoignez Nous

Haute Marne recevoir la lettre dinformations régionales de la fédération Front National vous inscrire ici
ADHERER AU FN

 

  

Vos élus au Conseil Régional

 Vos élus au Conseil Régional Acal

Void Vacon Florian Philippot Fabienne Cudel Frédéric Fabre élection régionales Haute Marne

Fabienne Cudel    Florian Philippot   Frédéric Fabre

http://www.front-national-haute-marne.com/images/regionales/Front_National_Haute-Marne_Les_%C3%A9lus_FN_au_Conseil_R%C3%A9gional_Alsace_Lorraine_Champagne-Ardenne_linfo_est_ici.png

 Cover F.PHILIPPOT

 

 

Informations de la Fédération

Permanence de la Fédération Front National de Haute-Marne

Haute Marne la Permanence du Front National à Chaumont pour lavenir du département et de la région

32 Rue Toupot de Béveaux à Chaumont

 Accueil le samedi de 14h00 à 17h30

 Le bureau   Les communiqués   Comment Adhérer 

La Permanence du Front National à Chaumont Fédération de Haute Marne rencontrez les responsables et vos élus à votre écoute