Front National Haute-Marne

La voix du Peuple L'esprit de la France

L'avenir est ici

Adhérez au Front National Haute Marne 2017 ici ensemble sauvons la france

Vos élus

Conseil Départemental

CONVOLTE MILLARD CANDIDATS FN DEPARTEMENTALES 2015 A EURVILLE BIENVILLE                                                                                                                                                                                                                                         Nadine Marchand & Nicolas Convolte

CANTON DE EURVILLE BIENVILLE

Laurence Leverrier Conseillère Départemental Front National Haute Marne
Laurence Leverrier

CANTON DE SAINT DIZIER 1

17525 Haut-Marnais ont mis un bulletin de vote Front National

faisant ainsi de notre parti, en nombre de voix, le premier parti du département.

Conseil Régional

Fabienne Cudel élue Front National au conseil régionalFabienne Cudel élue

Frédéric Fabre Front National Haute MarneFrédéric Fabre élu

Merci de votre confiance

Drapeau français Front National Premier parti en Haute Marne

 

Nous retrouver sur

la chaine YOU TUBE du Front National Haute Marne

Articles de Journaux

Toutes les publications

 

 Frédéric Fabre Conseiller Régional Quand on veux aider les petits Agriculteurs Mr Richert sy oppose Revue de Presse

 Frédéric Fabre le communiqué sur la commission permanente du 24 février du Conseil Régional:

La commission permanente du 24 février a démontré, une fois de plus, que le conseil régional était en dehors des réalités. Alors que l’exécutif refusait avec le soutien des socialistes un amendement de notre groupe tendant à faciliter l’accès aux subventions à un plus large éventail d’agriculteurs, la même majorité validait une augmentation des indemnités des élus.

Quand le Président Richert refuse l'accès aux subventions agricoles aux petites structures :

Le nouveau pacte de compétitivité agricole était au programme et le groupe FN a proposé de baisser sensiblement (de 30 000 à 5000 euros) le plancher d’accès aux subventions de modernisation des structures agricoles. Nous savons tous, sauf apparemment Mr Richert, que beaucoup d’exploitations sont dans une situation financière qui interdit les investissements même modestes. Les montants planchers d’accès aux dispositifs régionaux, restreignent abusivement les bénéficiaires potentiels, empêchant trop souvent les agriculteurs en structure familiale ou en difficultés de prévoir des projets en rapport avec leurs besoins et leur situation.

Mr Richert : "on ne peut imaginer aider l'ensemble des exploitations agricoles de ...la région" !

Bien entendu la majorité avec une argumentation fallacieuse et avec l’appui des socialistes a rejeté cette proposition, Mr Richert allant même jusqu’à décider « qu’on ne pouvait pas imaginer aider l’ensemble des exploitations agricoles de l’ensemble de la région... » Les agriculteurs apprécieront.

Le Conseil Régional augmente les indemnités des élus régionaux :

Dans la même séance, le Conseil Régional a décidé de valider une augmentation des indemnités des élus régionaux et des membres du CESER, le groupe « les Patriotes–FN » a bien entendu voté contre. Cette décision va représenter des centaines d’euros de rémunérations supplémentaires pour chacun des élus régionaux de l’ensemble de la région. Cette fois les contribuables apprécieront.

Les priorités ne sont visiblement pas les mêmes pour tous.


F.Fabre conseiller régional.
Membre des commissions agriculture / forets et développement économique

 Marine 2017 remettre la France en ordre en 5 ans

Flash info Haute Marne Mr Mouton président de la Capeb invite le Préfet et les députés responsables de ses malheurs et oubli dinviter Frédéric Fabre élu FN qui propose des solutions Revue de Presse

Assemblée Générale Capeb: les responsables de la situation invités , les porteurs de solutions oubliés ?

L'article paru ce jour dans le JHM qui résume l'intervention de Monsieur Mouton Président de la CAPEB pose question, en effet on y remarque la présence des invités: Monsieur Cornut-Gentille député UMP-Les républicains, Madame Souliman Préfet du gouvernement Hollande et à droite sur la photo Monsieur Luc Chatel député UMP-Les républicains. En période d'élection présidentielle et dans un département ou le Front-National à réalisé des scores de plus de 40% aux dernières élections, l'absence d'invitation de ses élus est surprenante à moins qu'il s'agisse d'une défaillance de transmission ? Aussi Frédéric Fabre Conseiller Régional transmet le présent communiqué au JHM qui à n'en pas douter le diffusera dans sa prochaine édition.

Lire la suite...

Migrants quand le jhm parle intox le Front national analyse les faits ici en Haute Marne et en France Revue de Presse

Intox ou désintox telle est la question ? Journal de la Haute-Marne du 4 novembre 2016 en page 6

La lecture de l'article du journal traitant de l'arrivée des migrants à Saint-Dizier, ne peut laisser indifférent.
Il aurait pour but, selon la rédaction, de rétablir des vérités, face aux rumeurs et aux fantasmes des réseaux sociaux, résumé dans un encadré au titre ronflant.
"désintox"
On y laisserait entendre que, toute information contraire à celle de d'Etat ou des associations pro-migrantes, seraient obligatoirement de la "désinformation et donc de l'intox" !

La réponse est là , la réalité ici, pas d'intox mais un constat et des faits avérés :

Lire la suite...

Flash info en Haute Marne Gudmont le nucléaire frédéric fabre sexprime dans le jhm Revue de Presse

Des articles du JHM sur le nucléaire à Gudmont

Depuis plusieurs jours, les pages du quotidien haut-marnais traitent d'un sujet "le nucléaire à Gudmont" aussi pour ceux d'entre vous qui n'aurait pas suivi le déroulement de cette affaire voici l'historique

Un premier article met en évidence un projet d'implantation d'une usine de retraitement de déchets nucléaires à Gudmont, les habitants organisent une réunion à laquelle Frédéric Fabre votre élu Front-National à la région assiste et prend la parole

nucléaire à Gudmont épisode 1

L'extrait de son intervention dans l'article ne reflétant pas vraiment le fond de son propos votre élu fait parvenir un communiqué au journal de la Haute-Marne afin d'informer clairement et objectivement les citoyens sur sa position face au projet de "nucléarisation de la Haute-Marne" en voici le texte intégral

Nucléaire à Gudmont: l'original du communiqué de Frédéric Fabre au JHM

 Suite à deux réunions faites à Gudmont-Villiers au sujet du projet de site de conditionnement de déchets nucléaires, je souhaite affirmer ma position.
Tout d’abord je comprends très bien le très difficile combat des élus à trouver des solutions de développement économique qui les amènent parfois à composer et à saisir les rares opportunités qui leurs sont proposées. Je souligne au passage leur volonté de transparence et de dialogue qui permet des échanges apaisés.
Cependant ce projet, issu du cadre de l'accompagnement économique de CIGEO au profit des collectivités territoriales et proposé par EDF, est à reconsidérer. En effet, nous avons l’impression d’assister progressivement à une nucléarisation du nord Haute-Marne : Bure, le projet de st Dizier, le projet de Joinville et maintenant Gudmont-Villiers. J’engage les élus à exiger d'autres propositions d’implantations industrielles ou commerciales plus conventionnelles et à ne pas accepter l’aumône un peu condescendante de l’état qui tend à laisser penser que nous sommes forcés de tout accepter sous prétexte d’emplois hypothétiques.
Outre les inquiétudes de sécurité que fait naître cette annonce d’implantation, ce centre de traitement est incompatible avec l'image verte que veut se donner le département. Il est incompatible aussi avec l’image de l’agriculture et l'effort entrepris par nombre d’agriculteurs tournés vers des méthodes de culture durable et bio. Ces orientations agricoles que nous soutenons dans le cadre d’une politique de production d'excellence à haute valeur ajoutée seront mises à mal et perdront en crédibilité.
Je réaffirme enfin que le « juge de paix » dans cette affaire doit bien évidemment être la population des villages concernés et que leur volonté devra être respectée.

Frédéric Fabre

Second article du JHM sur le nucléaire à Gudmont avec la réaction de Frédéric Fabre

Le quotidien Haut-marnais rédige un second article sur l'implantation éventuelle d'un centre de retraitement nucléaire à Gudmont en voici la copie

 Frédéric Fabre sur le nucléaire à Gudmont dans le JHM

 Un dernier article du JHM un agriculteur bio sur le nucléaire à Gudmont

 Une nouvelle parution du quotidien sur "le nucléaire à Gudmont" met en avant l'avis d'un agriculteur bio implanté sur site lire l'article

 Gudmont nucléaire un agriculteur bio s'exprime

 

 

Voix de la Haute Marne journalistes aux abonnes absents sur Brachay le droit de réponse de Frédéric Fabre censuré Revue de Presse

En Haute-Marne : Les journaux se suivent et se ressemblent

 Après notre article concernant le JHM et l'objectivité relative d'une journaliste, nous nous devons de porter à la connaissance des Haut Marnais les faits concernant le journal local "La Voix de la Haute-Marne".

La voix de la Haute-Marne est-elle atteinte d'extinction de voix ?

Tout porte à croire que l'hebdomadaire la voix de la Haute Marne est atteinte d'une grave extinction de voix et, qu'à minima, l'un des ses journalistes: Bertrand Puysségur est aux abonnés absents.

Un bref historique:

Lire la suite...

info journaux Haute Marne arrivée de 167 migrants Frédéric Fabre élu FN dénonce une politique irresponsable Revue de Presse

Communiqué de Frédéric Fabre sur l'arrivée des migrants de Calais en Haute-Marne

Malgré sa situation la Haute-Marne est une fois de plus concernée par une politique d’accueil des migrants totalement irresponsable.

Haute Marne septembre 2016 nouvelles arrivées 167 migrants

Un gouvernement totalement dépassé par les évènements

A travers ce nouvel exemple nous voyons un gouvernement totalement dépassé par les évènements qui prend des mesures inutiles, couteuses et en dehors des attentes de nos concitoyens.
Inutile d’abord

Lire la suite...

BRACHAY 2016 MARINE 2017 TOUTE L INFO EST ICI FEDERATION FRONT NATIONAL HAUTE MARNE FN52 Revue de Presse

 Rentrée politique de Marine Le Pen en Haute-Marne à Brachay:

La presse locale au travers du Journal de la Haute-Marne relate l'événement

Lire la suite...

Front National Haute Marne Quand un journaliste du jhm parle au nom du FN Fabienne Cudel élue FN réagit Revue de Presse

 Article à l'origine du droit de réponse de Fabienne Cudel:

Dans son article rubrique Tribunal Correctionnel du 23 juillet 2016 titré "Policiers insulté et outragés" on peut y lire "essuyer coups et insultes ne figure pas parmi les missions des fonctionnaire de police. Condamné à neuf mois de prison ferme, un jeune Chaumontais au langage outrancier l'a appris à ses dépens

"Je nique la France, on va vous niquer...ce n'est que le début.."

Le journaliste cite alors les propos du jeune Chaumontais " Je nique la France, on va vous niquer, ce n'est que le début, nous sommes plus nombreux que vous ..."

Le journaliste réalise alors un commentaire sur les représentants de notre fédération :

Sous forme de "conseil" le journaliste écrit : " Les représentants haut-marnais du Front national peuvent adresser de sincères remerciements à Charaf Messaoud Debbih..." 

Lire la suite...

 Flash Info Front National Haute Marne impots fonciers 2017 ça va faire mal Philippe Richert sait trouver votre portefeuille à lire ici Revue de Presse

En avant première le communiqué de Frédéric Fabre envoyé au journal de la Haute-Marne le 21 juillet 2016

Philippe Richert le Président de la région continue de dévoiler son vrai visage

Philippe Richert le président de la région continue à dévoiler son vrai visage en assommant un peu plus financièrement, les ménages et les entreprises avec la création d’un nouvel impôt régional, la TSE (taxe spéciale d’équipement). La collusion de Mr Richert et de Manuel Valls est bien connue des membres du conseil régional mais voilà une preuve concrète de cette complicité et nous pourront le vérifier individuellement sur nos feuilles d’impôts fonciers en 2017.

Info Front National Haute Marne Philippe Richert sait trouver le portefeuille des contribuables

Monsieur Richert demande la mise en place d'une nouvelle taxe

Mr Richert sous prétexte de nouvelles compétences attribuées à la région et fort de son statut de président de l’Association des Régions de France (ARF) a demandé la mise en place d’une taxe permettant aux régions d’avoir la source de fiscalité propre qui manquait à ses projets de clientélisme de nouveau « baron du Grand Est ». Si les socialistes sont toujours prompts à taxer les ménages (et ils ont voté la TSE) c’est bien Mr Richert qui est à l’origine de cette nouvelle taxe qu’ il a négocié contre la mise en œuvre par la région du plan 500 000 formations du gouvernement.

 Mr Richert montre une fois de plus son mépris des attentes des citoyens

Mr Richert montre une fois de plus son mépris des attentes des citoyens et des promesses d’économies annoncées lors de la campagne électorale. La pression d’un Front National très fort dans les régions Hauts de France et PACA fait que les deux présidents de ces régions ont refusé d’avoir recours à cet impôt. Mieux encore, devant la persistance de Mr Richert, la région Haut de France vient même de quitter l’ARF avec fracas. Certains présentaient le président de « Grand Est » comme un modèle d’homme de consensus et de solutions. Force est de constater que c’est surtout l’homme du mépris et de la division, un emblème de la gestion UMPS. A la veille des élections de 2017, gageons que les électeurs auront enfin compris.

F.FABRE

Conseiller régional Alsace Champagne Ardenne Lorraine.

A l'heure ou nous publions cet article, le journal de la Haute-Marne n'a pas intégré le communiqué de votre élu Front National à ses numéros,. ceci très certainement en conséquence des vacances des journalistes. Pour la première fois et au regard de l'importance de l'information notre rédaction publie ce communiqué avant votre journal local. Vous retrouverez cette parution dans votre quotidien le Journal de la Haute-Marne JHM dans les jours qui viennent nous n'en doutons pas.

La Rédaction

 JHM Info sur les fichiers S Quand le FN propose cest mal Quand Phippe Richert reprend lidée cest bien à lire ici et sur facebook Revue de Presse

Quand les élus FN proposent c'est mal:

Le communiqué de Frédéric Fabre au journal de la Haute-Marne

Le président Richert n’en est pas à une contradiction près. En effet lors de la séance du 30 mai, mon collègue d’Alsace Laurent Gnaedig, professeur de lycée avait proposé que les « fichiers S » des établissements scolaires soient connus des chefs d’établissement. Cette demande de simple bon sens pour la sécurité de nos enfants a été l’objet d’un tollé de la majorité qui sous la direction de Mr Richert avait provoqué un grave et regrettable incident de séance. L’imbécilité de certains allait même jusqu'à comparer cette mesure au port de l’étoile jaune.

Lire la suite...

Communiqué de Frédéric Fabre fermeture clairvaux Revue de PresseRevue de Presse

 Communiqué au journal de la Haute-Marne de Frédéric Fabre:

 « Déception et incompréhension », c’est tout ce que les élus conviés au ministère de la justice (sans bien entendu aucune sollicitation des élus du Front National de l’Aube ou de la Haute Marne) ont comme réaction suite à la décision définitive du gouvernement de fermer Clairvaux. Y a-t-il d’ailleurs une réelle volonté de ces élus de faire bouger les lignes,

Lire la suite...

31 mai 2016 Communiqué de Fabienne Cudel au journal de la haute marne sur le budget primitif de la région les amendements FN sur les réseaux sociaux Revue de Presse

 Communiqué de presse de Fabienne CUDEL, conseillère régionale

Faisant partie de la commission "Transports et déplacements" au conseil régional Alsace/Champagne Ardenne/Lorraine, je tenais à préciser que le lundi 31 mai, jour de la séance plénière consacré au budget primitif 2016 (2,541 Milliards d'euros pour cette grande région), les membres du groupe Front National dont je fais partie dans la dite commission
(609 Millions d'euros soit le plus gros budget de la région) ont présenté deux amendements qui ont été soumis au vote de l'assemblée et rejetés tous les deux. Ces amendements portaient :

Lire la suite...

Facebook Communiqué de Frédéric Fabre 1 juin 2016 au journal JHM limmobilisme du président de région Philippe Richert à lire ici Revue de PresseRevue de Presse

Frédéric Fabre Conseiller Régional Grand Est Communiqué de presse au journal jhm

Avec cette nouvelle mandature, nous aurions pu espérer la mise en place d'un budget innovant et précis. Il n'en est rien car Mr Richert se contente d'additionner les politiques des anciennes régions et ne fixe pas de cap. En agriculture et forêt comme pour le reste ce "budget de transition", rime avec

Lire la suite...

La voix de la Haute Marne le jeux des 7 erreurs avec le communiqué du Front National de Frédéric Fabre à lire ici  Revue de PresseRevue de Presse

 Frédéric Fabre fait parvenir un droit de réponse au journal la voix de la Haute-Marne

 Original du communiqué de Frédéric Fabre

Dans votre édition du 20 mai, je suis surpris de la façon dont vous traitez votre sujet impliquant la fédération du FN 52 car vous tirez des conclusions sans avoir tous les éléments.

Lire la suite...

JHM du 14 mai 2016 FLORIAN PHILIPPOT VISITE A CLAIRVAUX LE 16 MAI 2016 Revue de Presse

 Florian Philippot à Clairvaux

Florian Philippot Vice-président du FN, celui qui est également député européen a fait le déplacement en Champagne méridionale en compagnie de quatre élus siégeant avec lui dans l'opposition au Conseil Régional régional: Jean-Christophe Lefèvre et Bruneau Subtil pour l'Aube, Fabienne Cudel et Frédéric Fabre pour la Haute-Marne.

Florian Philippot à Clairvaux une info Front National Haute Marne à lire ici

Clairvaux un symbole au niveau national

"Un symbole au niveau national": De sa visite des lieux (une cellule,notamment), de ses entretiens avec les personnels et leurs représentants syndicaux (lire l'encadré), le parlementaire a pu se forger une conviction, "cette fermeture est incompréhensible, la centrale n'est absolument pas vétuste, c'est un argument faux, fallacieux. Il y a ici des détenus compliqués, mais le site est calme, propre, bien tenu par des personnes compétentes", estime Florian Philippot, qui se demande si le Garde des sceaux n'a pas souhaité "laisser une trace emblématique" de son passage en prenant cette décision, "Clairvaux, c'est 200 emplois, c'est environ 1000 emplois induits dans un bassin qui a beaucoup souffert" ajoute l'élu, pour qui empêcher la fermeture est une question d'aménagement du territoire, de la ruralité". Ayant trouvé les salariés "combatifs, prêts à ce que l'établissement évolue, par exemple par rapport à la déradicalisation, l'opposant à Philippe Richert estime que tous les élus doivent faire "une union sacrée".
Plus il y a de soutiens...mieux c'est. Clairvaux est un symbole au niveau national, il y a un combat à mener.

"Lavau ne doit pas être la contrepartie de Clairvaux"

Délégué FO, Frédéric Stolh explique avoir rencontré, en Florian Philippot, "un élu de la République, venu sans étiquette, tous les élus de la République, du conseiller municipal au sénateur, nous ont apporté leur soutiens, ce que l'on espère, c'est un nouveau départ. C'est aberrant de fermer cette centrale qui n'est pas vétuste, qui peut fonctionner. On n'est pas contre Lavaux (Ndlr: la maison d'arrêt en projet près de Troyes), mais on ne veut pas que ce soit la contrepartie de la fermeture de Clairvaux.
A ses côtés un autre délégué fustigeant "une méconnaissance totale de Clairvaux" par Jean-Jacques Urvoas, ne digérait toujours pas que le conseiller du ministre venu cette semaine ne se soit même pas arrêté à la stèle qui rend hommage aux collègues qui sont morts..." Depuis l'ouverture de la centrale en 1971, trois personnels on en effet perdu la vie...

Une Motion du Conseil départemental

Réunis en commission permanente, les élus du Conseil départemental ont adopé une motion concernant la centrale de Clairvaux.
"le département de la Haute-Marne est directement impacté par cette annonce au plan économique et social. Ses élus expriment leur solidarité enver l'Aube et envers les 198 personnels de la centrale qui, à juste titre, manifestent nombreux leur incompréhension, tant sur la forme que sur le fond (...) Plusieurs dizaines de familles sont concernées en Haute-Marne; tout comme l'ensemble de la population carcérale accueillie.

Pour les premières, qui ont souvent fait le choix d'investir pour acquérir un bien immobilier, le maintien de la décision de M. le ministre de la justice entraînerait des conséquences sociales d'autant plus difficiles à accepter que ce service public est aujourd'hui rendu de manière tout à fait remarquable par des personnels pénitentiaires heureux de vivre dans nos territoires.
Pour les détenus, les conséquences de la décision gouvernementale seraient tout aussi lourde. En effet, leurs conjointes et leurs enfants s'installent parfois dans les environs du lieu de détention. Sur de longues périodes, ce sont des équilibres de vie familiaux qui se construisent à proximité du site de Clairvaux. Parce que dans notre démocratie la privation de liberté ne signifie pas la privation de dignité ( il y a un) droit de mener une vie familiale aussi "normale" que possible, au vu des circonstances très particulières de la détention (...) déterminant pour l'équilibre psychologique et social de tout être humain, et, plus largement pour la préservation de sa dignité.

"La solidarité envers les territoires de l'Aube et de la Haute-Marne, exposés depuis plusieurs décennies à la difficile reconversion de leurs industries traditionnelles, plaide en faveur d'un réexamen de cette situation.
"D'autant que l'éloignement des grands centres urbains, frappés par les violences et la présence de réseaux criminels, constitue pour l'ordre public et l'intérêt général un atout majeur dans le choix d'implantation d'un établissement pénitentiaire.
"Autant de raisons pour lesquelles les conseillers départementaux de la Haute-Marne adoptent la présente motion afin de demander officiellement à M. le ministre de la justice le réexamen de la décision de fermeture de la centrale de Clairvaux."
"En parfait accord avec le Département de l'Aube le Département de la Haute-Marne considère en effet que seules deux issues sont socialement acceptables: soit la remise aux normes du site actuel, soit la construction d'une nouvelle prison à proximité."

 Florian Philippot a Clairvaux en compagnie de Frédéric Fabre Fabienne Cudel et la fédération de lAube

article original du jhm sur la venue de Florian Philippot à Clairvaux

Florian Philippot avec Fabienne Cudel Frédéric Fabre et Bruno Subtil en compagnie des journalistes du journal de la Haute Marne JHM reportage à Clairvaux

Entretien avec les journalistes de la Haute-Marne (photo tvfn52)

 

vidéo tvfn52

Information Le Parisien en Haute Marne Chaumont ville des oubliés boude les politiques Revue de Presse

 Chaumont, ville des «oubliés», boude les politiques

A l'approche d'une échéance électorale capitale pour l'avenir de Chaumont, de la Haute-Marne et de la France je veux parler de l'élection Présidentielle de 2017 il me parait intéressant de relayer l'article du journal le Parisien qui a réalisé un reportage sur la capitale Haut-Marnaise. du journalisme d'investigation qui donne la parole au peuple, c'est notre conception de la politique. Voici donc l'article

 POLITIQUE.

Notre journal va à la rencontre des Français. Comprendre leur quotidien, écouter leurs difficultés, sonder leurs espoirs aussi... Bref, leur donner la parole. Ce lundi, reportage en Haute-Marne, à Chaumont, à un an pile du premier tour de la présidentielle.

 Le Parisien titre sur Chaumont qui boude les politiques

 Chaumont (Haute-Marne), le 12 avril. Dans les rues du centre-ville, les promeneurs se font rares au grand dam des petits commerçants qui ont de plus en plus de mal à faire du chiffre. (LP/Jean-Nichilas Guillot.)

D'un printemps électoral à l'autre.

A la présidentielle d'avril-mai 2012, Chaumont avait voté,

Lire la suite...

Fabienne Cudel au JHM sur les lignes TGV en Haute Marne quand la rédaction se trompe de sens Revue de Presse

Liaison TGV Culmont-Chalindrey/Nancy (suite et fin) Quand la rédaction se trompe de sens

Je me dois, vis à vis des usagers m'ayant contactée, d'apporter quelques précisions aux lecteurs du
JHM sur l'article paru le18/05.

JHM 18 avril 2016 3

En effet, la partie NDLR m'interpelle :

Lire la suite...

 

  Revue de Presse

 Frédéric Fabre responsable départemental du Front National Haute-Marne

Il faut une suite à l’affaire Sido.

En Haute-Marne les réactions à la Fraude Fiscale de Bruno Sido sont surprenantes

Des réactions à l’affaire Sido sont surprenantes. Entre le silence assourdissant de certains responsables politiques départementaux et nationaux, les réactions complaisantes d’autres et la volonté de Mr SIDO de s’accrocher à ses mandats, nous pouvons craindre que la déception des citoyens soit grande. Si nous acceptons le status quo, l’image de la politique et des élus sera encore dégradée. Nous ne pouvons pas en rester là, nous ne pouvons pas attendre que le « soufflé retombe » et supporter que tout continu comme avant.

Lire la suite...

flash info front national Haute Marne la trésorerie dandelot ferme les élus ump ps divers droite pleurent mais votent les lois Revue de Presse

Frédéric Fabre: sur la fermeture de la trésorerie d'Andelot l'article du jhm

La fermeture de la trésorerie d'Andelot prévue en janvier 2017 mobilise légitimement les élus municipaux du village.Il faut les soutenir dans leur combat car c'est celui de toutes les communes rurales. Il est insupportable qu'une fois de plus l'Etat abandonne sa mission de service public et participe à la désertification.

Toutefois il m'apparaît aussi très important de bien restituer les responsabilité des auteurs de cette situation, indique Frédéric Fabre, patron du Front national en Haute-Marne.

Lire la suite...

PARC NATIONAL HAUTE MARNE Le communiqué du Front National au JHM mars 2016  Revue de Presse

 Frédéric Fabre: Sur le parc national une position qui n'a jamais variée pour le Front National

Je tiens à réaffirmer au nom de la fédération du Front National de la Haute-Marne, une position qui n'a jamais variée contrairement à certains. La création d'un parc national si prometteuse soit-elle, engendre des contraintes lourdes pour les propriétés incluses dans le périmètre et encore plus pour celles du cœur de parc. Elle ne peut se faire qu'avec l'accord des personnes directement touchées par ce projet. A l'évidence la modification du cœur de parc contre la volonté des acteurs de terrain et des propriétaires, ajouté à la dilution de leur influence au sein des instances décisionnelles, a remis en cause la pertinence même de ce projet. Le malaise est tel que Ségolène Royal elle-même avait promis une médiation qui, force est de constater n'a été qu'un leurre, il faudra bien qu'elle s'en explique. Une fois de plus les instances parisiennes ont décidé de passer outre la volonté d'un très grand nombre d'acteurs économiques, de propriétaires et d'élus locaux, en prenant une décision sans avoir tenu leurs promesses de concertation.
Un tel manque de considération est inacceptable, le gouvernement pouvait reprendre l'initiative grâce au dialogue, il a pris le risque de jeter de l'huile sur feu.

12 03 2016 jhm Le front national sur le parc en Haute Marne

Frédéric Fabre Front National Haute Marne Revue de Presse

 Le communiqué de Frédéric Fabre au journal de la Haute-Marne

 Le conseiller régional et responsable du Front National en Haute-Marne réagit à la proposition de loi votée mardi soir sur les communes nouvelles, présentée par Bruno Sido et cosignée par Charles guené

la campagne des sénatoriales est bien lancée

Nous pouvons constater que la campagne des sénatoriales est bien lancée. Après des années de silences nos sénateurs font opportunément parler d'eux pour enfin se remettre dans la lumière à l'approche d'une échéance électorale qui arrive à grands pas.

Le projet de loi porté par Bruno Sido et Charles Guéné: " une duperie visant à berner les élus des petites communes:

Le projet de loi porté de concert par messieurs Sido et Guéné n'est bien entendu qu'une duperie qui vise à berner les élus des petites communes puisqu'ils sont les futurs électeurs des sénateurs. L'objectif est tout simplement de ne pas s'aliéner les représentants des petites communes tout en cherchant à les faire disparaître. Exercice difficile car il faut tromper une fois de plus les gens et ceux ci commencent à s'en apercevoir.

la bras armé des sénateurs: "les services de l'association des maires"

Les services de l'association des maires véritable bras armé de nos sénateurs ont tout fait pour promouvoir les communes nouvelles, engageant les élus à ne surtout pas demander l'avis de la population concernée (je peux en témoigner j'étais à une de ces réunions réservée aux maires). Parallèlement il ne faut cependant pas s'aliéner ces « petits » élus qui ont encore le pouvoir de voter.

Brouiller les pistes : montrer des sénateurs proches des petites communes à l'approche des élections

Il faut donc brouiller les pistes, montrer que nos sénateurs sont proches des petites communes dont ils veulent pourtant la disparition. Ils proposent donc une loi censée sauver ce qu'il reste à sauver, tout en sachant qu'elle ne passera jamais puisqu'elle sera rejetée par les députés. Le regroupement des communes est un projet discutable mais si l'on est pour, il faut avoir le courage de le porter sans ambiguïté. Bien entendu il y a là de l'incohérence, mais c'est le but car l'occasion de se montrer aura été saisi, le modèle de regroupement des communes ne sera pas modifié et l'écran de fumée fonctionnera peut-être pour les prochaines élections.

Frédéric Fabre

Original de l'article du journal de la Haute-Marne parution le 11 mars 2016

11 03 2016 article JHM communiqué FN52 les sénateurs font parler deux

JHM Quand lassociation de modernisation de la ligne Paris Bâle laisse à quai une élue de la république Mme Guillemy ou Mme Cudel linfo est ici Revue de Presse

Le savoir vivre: L'association pour la modernisation de la ligne Paris-Bâle invite Christine Guillemy qui ne vient pas et oublie Fabienne Cudel élue FN au Conseil Régional disponible !

Lire la suite...

Front national Haute Marne Gérard Terrillon répond à la misère des arguments socialistes en manque didées et délecteurs Revue de Presse

Manque d'idées et d'électeurs les socialistes Haut-Marnais attaquent Marine Le Pen:

Dans un articles publié dans le journal de la Haute-Marne le responsable de la fédération socialiste s'attaque à Marine Le Pen

30 01 2016 quand le journal de la Haute Marne colporte les ragots socialistes en manque lélecteurscopie de l'article JHM

Gérard Terrillon répond au socialistes Haut-Marnais :

 MISERE DES ARGUMENTS

Lire la suite...

Front National Haute Marne nos élus au Conseil Régional Alsace Lorraine Champagne Ardenne par mesure déconomie rendent les iphones offerts par le Président Richert Front National Haute Marne le logo de la région Grand Est Alsace Lorraine Champagne Ardenne

Election du Président de Région Alsace Lorraine Champagne-Ardenne : Les élus Front National ont présenté leur candidats Florian Philippot

Le journal la voix de la Haute-Marne rapporte: L'élection de Pilippe Richert, les élus FN dont Frédéric Fabre ont présenté leur propre candidat Florian Philippot

Lire la suite...

Front National première réunion du conseil régional Alsace Lorraine Champagne Ardenne le manque de respec ou déducationt du président Richert    Front National Haute Marne le logo de la région Grand Est Alsace Lorraine Champagne Ardenne

Conseil Régional Alsace Lorraine Champagne-Ardennes : Frédéric Fabre "tout cela manque de clarté"

Le journal de la Haute-Marne rapporte: L'élu haut-marnais Frédéric Fabre, l'un des quinze du FN à siéger a sein de la commission permanente, regrette que "les affaires les plus importantes ne seront traitées que le 25 janvier. Nous ne savons rien sur le mode de fonctionnement, par exemple où l'on va ser réunir. Tout cela manque un petit peu de clarté (...) Une assemblée de 169 élus, on voit que c'est compliqué, surtout quand Monsieur Richert n'arrive pas à en compter 46 (...)

Lire la suite...

Front National Haute Marne 2 élus au conseil régional la voix de la Haute Marne en parle
 
 Front National Haute Marne le logo de la région Grand Est Alsace Lorraine Champagne Ardenne

La voix de la Haute-Marne: les journalistes parlent de la nouvelle région la Haute-Marne a 5 élus sur 169:

 Avec seulement cinq conseillers régionaux élus dimanche dernier le département possède la plus faible représentation de la nouvelle région. Avec
seulement 3 % d'élus comment la Haute-Marne pourra-t-elle se faire entendre c'est un fait, certains sont largement mieux pourvus en conseillers régionaux que d'autres dans la nouvelle configuration régionale. La Haute-Marne, quant à elle, sera tout simplement le département le moins bien représenté avec seulement 5 élus sur 169 soit 3 % de l'hémicycle. A titre de comparaison le Bas-Rhin et ses 36 élus (21 %l seront le plus fort contingent régional. La Haute-Marne passe ainsi de 7 conseillers régionaux (dans l'ancienne région Champagne-Ardenne) à 5 aujourd'hui alors qu'elle pouvait en espérer 6 avec l'élection ratée de Patricia Andriot sur la liste divers gauche de Jean-Pierre

Lire la suite...

Front National Haute Marne dans la nouvelle régions Alca 169 élus la Haute Marne régime sec 5 représentants dont 2 FN toute linfo est ici
 
Informations médias Haute Marne élections régionales Acal Alca toute lactualité est ici questions réponses

 Frédéric Fabre élu au Conseil Régional s'exprime dans le JHM il déplore la perte d'un siège pour le département de la Haute-marne

Elu conseiller régional dimanche le responsable départemental du FN juge "forcément décevant pour les électeurs que  son parti ait obtenu moins de siège que la liste de droite et du centre"

Lire la suite...

 

Informations Haute Marne Le JHM FLORIAN PHILIPPOT DANS LA FOULE BRAGARDE élections régionales Front national Haute Marne  Affiche Florian PHILIPPOT

Florian Philippot était attendu en milieu d'après-midi dans le centre de Saint-Dizier

Florian Philippot était attendu en milieu d'après-midi hier, dans le centre ville de Saint-Dizier. Le candidat du Front national aux élections régionales est arrivé à l'heure dite, en provenance de Reims ou il participait le matin à un débat avec la presse régionale.

Le vice-président du parti de Marine Le pen est venu prendre un bain de foule en terre bragarde. Et alors que la Sainte-Catherine battait son plein on peut dire qu'il a été servi. A l'heure de son passage avenue de la République, il était bien difficile de progresser à pied tant la foule était dense.

Accompagné de sympathisants et d'élus haut-marnais frontiste du Conseil départemental

Accompagné de sympathisants et d'élus haut-marnais frontistes du Conseil départemental - Luc Hispart, Laurence Leverrier et Nicolas Convolte l'attendaient place de la Mairie-, il a fendu la foule, tracts en main, s'arrêtant ça et là pour dire quelques mots aux passants.

Lire la suite...

JHM Frédéric Fabre Front National Haute Marne répond aux socialistes le FN a un vrai projet politique pour sortir le pays du marasme dans lequel vous lavez plongé

Nous sommes la seule alternative politique pour sortir le pays du marasme dans lequel vous l'avez plongé

 Article du journal de la Haute-Marne du 8 novembre 2015

Article JHM du 8 Novembre 2015 Frédéric Fabre Front National Haute Marne répond à la gauche nous sommes la seule alternative politique face à votre gestion désastreuse

Haute Marne des migrants à Saint Roche a Chaumont voir larticle du JHM une information Front National élecctions régionales

 Article jhm du 7 novembre 2015 Migrant en Haute Marne 2

 

Haute Marne le général ne pourrait pss se présenter aux élections régionales FN 52 info média journaux et télévision

Pour Frédéric Fabre: il est clair qu'il y a un déplacement à gauche des partis traditionnels

Pour Frédéric Fabre, tête de liste FN aux régionales, il est clair, estime-t-il dans un communiqué, qu'il y a "un déplacement à gauche du centre de gravité des partis traditionnels en Haute-Marne et ce, en totale discordance avec les attentes des citoyens". Ainsi, note-t-il,

Lire la suite...

Haute Marne le préfet Celet reçoit en personne à Langre le premier migrant Frédéric Fabre Front National réagit dans le jhm

Tête de liste Front National Haute-Marne aux élections régionales: Frédéric Fabre réagit sur l'accueil d'un premier réfugié à Langres:

Frederic Fabre FN 52Candidat FN aux élections régionales, Frédéric Fabre a tenu également à réagir sur l'accueil d'un premier réfugié à Langres.
"Il n'y a bien évidemment aucune animosité vis-à-vis de cet homme à qui l'on n'à certainement pas demandé son avis pour l'"affecter" à Langres, écrit le responsable du FN en Haute-Marne. En revanche, je suis exaspéré face au mépris du gouvernement et des politiques qui prennent en catimini des décisions à la place des départements ruraux ? Comme si les culs-terreux que nous sommes n'avions pas notre mot à dire. Lorsqu'il s'agit de mettre la priorité sur l'aménagement du territoire, le maintien des services publics la lutte contre le chômage, nous sommes quantité négligeable mais lorsqu'il s'agit de faire supporter un problème que le gouvernement n'ose pas imposer ailleurs, alors nous somme le territoire adéquat.

Le préfet Monsieur Celet reçoit en personne le permier migrant à Langres

Lire la suite...

Frédéric Fabre tête de liste secondé par Fabienne Cudel

logophilippot

En lançant hier sa campagne à Void-Vacon (Meuse), Florian Philippot a dévoilé les noms des huit de ses dix têtes de liste départementales. En Haute-Marne, ce sera Frédéric Frabre, secondé par Fabienne Cudel.

Responsable départemental du Front national depuis un an tout juste, Frédéric Fabre conduira donc la liste du mouvement lors de l'élection régionale. Et il sera secondé par Fabienne Cudel, sa secrétaire de fédération. Leur investiture a été annoncée hier  à Void-Vacon (Meuse) à l'occasion du lancement de la campagne de Florian Philippot, tête de liste du FN en Moselle et dans la région. Devant une assemblée estimée par Frédéric Fabre à plus de 600 personnes, dont une cinquantaine de Haut-Marnais, le vice-président du mouvement a rappelé sa volonté, en cas de victoire, que Châlons-en-Champagne soit la capitale administrative plutôt que Strasbourg et que Metz accueille l'hôtel de région. "Florian Philippot s'est également engagé à ne pas augmenter les impôts, mais à faire des économies dans le budget de fonctionnement en réduisant le nombre de vice-présidences, en ne nommant pas de président délégué" explique Frédéric Fabre, ajoutant que la Région n'accorderait pas de subventions pour aider les villes à accueillir des réfugiés.

La liste haut-marnaise dévoilée à la fin du mois

A Void-Vacon, Florian Philippot a par ailleurs présenté huit des ses dix têtes de liste départementales,

Lire la suite...

Frédéric Fabre responsable départemental du Front National en Haute-Marne, nous fait parvenir sons avis sur l'accueil des migrants

Bien que le gouvernement ne maîtrise plus rien de la situation économique, de la dette, du chômage, du terrorisme de la crise agricole, de la circulation des armes, il choisit pourtant de conduire une politique inconséquente d'immigration en se servant de

 Migrants Réfugiés le Front National en Haute Marne vous informe les dangers les conséquences

l'émotion.

Nous avons tous été bouleversé par les images de cet enfant noyé. Mais les reportages sont souvent utilisés comme une technique de marketing pour nous conditionner. A juste titre un élan de solidarité s'est produit dont nous devons nous réjouir. Cependant ce n'est pas avec l'émotion que l'on gouverne un pays mais c'est avec courage que l'on doit analyser un problème et en considérer toutes ses conséquences.

Lire la suite...

À Brachay, rentrée musclée pour Marine Le Pen

JHM BRACHAY 30 08001

Devant un petit millier de sympathisants, la patronne du Front national a fait sa rentrée hier à Brachay. Elle a livré un discours musclé qui a fait mouche chez les militants. «Déferlante migratoire», «forfaiture» du gouvernement en place et des précédents, candidats au rôle de «potiche de la République», elle n'a épargné rien ni personne.

Lire la suite...

La Fédération haut-marnaise du Front national est en effervescence. Pour la quatrième année consécutive, le petit village de Brachay accueille Marine Le Pen. L'occasion pour le JHM de lever le voile sur les adhérents de la nouvelle vague.

flamme

 Les résultats obtenus lors des derniers scrutins par le Front national en Haute-marne ne laissent pas place au doute. Si, pour certains, se tourner vers le Rassemblement bleu Marine est un acte de protestation contre le clivage gauche-droite, pour d'autres, c'est un véritable choix. En cinq ans, le parti a changé son image et renouvelé ses adhérents. À la tête de la fédération de Haute-marne depuis novembre 2014, Frédéric Fabre s'applique activement pour le parti auquel son coeur s'est rallié il y a une trentaine d'années.

Soumis à la réserve jusqu'à l'heure de la retraite, il a assisté à la grand-messe annuelle de Brachay pour la première fois l'été dernier. «C'est une belle fête populaire. Il y avait plus de 1500 personnes, avec des gens de toutes conditions, des citadins et des habitants des communes voisines», expose le chef de file du FN de Haute-Marne. Cette année, il est très investi dans l'organisation de cet événement qui, en plus des militants et sympathisants, draine des journalistes de la France entière.

Trouver sa voie

Lire la suite...

Nicolas Convolte Conseiller Départemental élu Front National déclare au média Haut-Marnais

Conseiller départemental  (FN) d'Eurville-Bienville. Nicolas Convolte  a souhaité dénoncer le récent  versement  d'une subvention.qu'il  juge inopportune, voire relevant du "conflit d'intérêt" Il s'agit d,une  somme  de l0 000 € destinée à I'Amicale des conseillers  départementaux, dont la vocation, dixit la délibération est

"d'aider  les anciens élus de cette assemblêe " tombés  dans le besoin  et nécessitant un secours  financier. Ainsi  que la publication du calendrier des conseillers  déparlementaux...."

Examinée  le l0 juillet  en Commission  permanente,  cette subvention  de fonctionnement a été adoptée  par 27 voix.

Dans les rangs du FN, les quatre élus se sont abstenus. 

Lire la suite...

Marine Le Pen fera sa rentrée à Brachay

 

flamme

La présidente du Front national a une nouvelle fois choisi Brachay, près de Doulevant-le-Château, pour sa rentrée politique.

Pour les uns, c'est devenu une tradition, un temps incontournable de la vie politique. Maire d'un petit village tranquille du Nord haut-marnais d'une soixantaine d'âmes, Gérard Marchand n'est pas peu fier de contacter la presse locale pour annoncer le retour de Marine Le Pen sur ses terres, samedi 29 Août, à partir de 10h30. «Lors des dernières élections présidentielles, elle avait dit qu'elle reviendrait chaque année à Brachay. Elle tient sa parole!», s'enthousiasme l'élu qui verra débarquer tous les représentants de la presse nationale dans son village, le dernier week-end d'août. Ce sera le quatrième rendez-vous du genre et localement, frontistes et sympathisants s'en font une joie. «Nous représentons les oubliés du monde rural», résume Gérard Marchand dont la commune est désormais célèbre dans toute la France.

Florian Philippot sera présent.

Lire la suite...

Référendum en Grèce: Réaction en Haute-Marne.

 

flamme

Pour le FN, un «non d'espoir».

Ce résultat est «un non d'espoir, réagit le FN52. Même si le Front national n'est pas un allié de Syriza (il faut quand même souligner qu'un parti de droite souverainiste, "AN.EL", a quatre ministres dans le gouvernement de M. Tsipras), même si la Grèce a sa part de responsabilité dans la situation dans laquelle elle se trouve, ce non massif du peuple grec doit être salué par tous les patriotes... Cette leçon de démocratie (...)»,

Lire la suite...

Le Quotidien La Haute-Marne titre le dimanche 24 mai 2015 Frédéric Fabre réagit à notre article paru vendredi au sujet de la position prise par les conseillers départementaux FN pour l'association Mandarine

jhm 24052015 Le quotidien la Haute Marne publie la réponse du Front National sur lassociation Mandarine

Lire la suite...

Les élus du Front National au conseil départemental de Haute-Marne:Non au laxisme dans l'attribution des subventions qui ont un impact sur les impôts des Haut-Marnais

05 03 2013 Local FN Fédération de Haute Marne 52

Lire la suite...

Article du Journal de la Haute-Marne JHM du 6 mais 2015 Frédéric Fabre réagit aux évènements qui secouent le Front National

06 mai 2015 article journal de la haute marne réaction de Frédéric Fabre sur les évènements du premier mai

«Jean-Marie Le Pen est sorti de la ligne du parti»
A la tête depuis l'automne 2014 du Front national en Haute-Marne, Frédéric Fabre réagit aux événements qui secouent depuis plusieurs jours son parti.

Lire la suite...

L'Affranchi interprète le succès du Front National en Haute Marne

Dans son Numéro du 31 Mars 2015 l'affranchi titre : Le FN trouve la Haute-Marne "très bonne"

le journal l affranchi en haute marne réinvente les mathématique lorsquil sagit du front national article du 31 mars 2015

"Avec 35,13% des voix, le FN n'est pas la première force politique en Haute-Marne et la majorité de droite au sein du Conseil général n'apparaît pas menacée. Mais le parti de Marine Le Pen fait tout de même un "carton" dans le département, lequel figure dans son "top 5".

Un titre plus conforme aux résultats : "L'intérêt des Haut-Marnais pour les candidats Front National"

Sans esprit polémique: il convient de noter que le journal l'Affranchi prend la précaution de parler de "première force politique" et non de parti politiquecar dans ce cas, il est évident qu'il serait dans l'obligation de titrer le Front National premier parti en Haute-Marne, à moins de réinventer les mathématiques.

Lire la suite...

Exclusion sans préavis par la CFDT du candidat Front National Haut-Marnais

Frédéric Fabre Front National Haute Marne

Communiqué de Frédéric Fabre transmis au journal de la Haute-Marne

L'hystérie continue :
Je tiens à communiquer sur l'hystérie qui s'empare de certaines organisations censées être apolitiques et qui tentent de restreindre la vie démocratique en Haute-Marne. Le candidat du Front National de Wassy, Stéphane REMENANT salarié dans une entreprise a reçu une lettre de son syndicat La CFDT.

Lettre de la cfdt a son adhérent Stéphane Remenant candidat Front National aux élections départementales de mars 2015 en Haute Marne

Lire la suite...

Stéphane Remenant - Katia Nehlig:
«Marre du système gauche-droite»

Article JHM Wassy 18 03 15Voir l'article original

Candidat sous l'étiquette du Front national pour le canton
de Wassy, Stéphane Remenant expose ses motivations pour le scrutin
départemental dans lequel il est engagé avec Katia Nehlig.

Lire la suite...

Nicolas Convolte :
«Ce canton a besoin de changement»

Article JHM Eurville 18 03 15Voir l'article original

Candidat sur le canton d'Eurville-Bienville avec Nadine Marchand
- qui n'a pu être présente lors de la rencontre avec la presse -
Nicolas Convolte porte les couleurs de Marine Le Pen.

Lire la suite...

Le Quotidien de La Haute-Marne du samedi 7 mars 2015: à Langres une victoire possible du FN

Article Journal de la Haute Marne 07 03 2015 Elections Départementales Le Front Nationale peut gagner à LangresVoir l'article original

Texte de l'article du journal la Haute Marne sur la capacité du Front National à remporter les départementales sur le canton de Langres

Lire la suite...

Journal de la Haute Marne : Article sur l'inauguration de la permanence du Front National à Chaumont

JHM INAUGURATION LOCAL DE LA FEDERATION FN HAUTE MARNE CHAUMONT 04 03 2015

Lire la suite...

Bologne: 1 canton, 3 binômes, 12 noms

                                          partie 1 vhm 07022015    

Lire la suite...

Candidats pour proposer une alternative

                                          Article JHM 05 02 2015 canton de Bologne    

Lire la suite...

Des journalistes politiques consacrent un maire FN « élu local de l'année »

                                          article le monde du 27 hanvier 2015    

Qu'ont en commun Manuel Valls et Matteo Renzi, Gérard Larcher, le président du Sénat, Emmanuel Macron, le ministre de l'économie, ou encore Ségolène Royal, la ministre de l'écologie, avec Steeve Briois, le maire Front national d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) ? Tous doivent recevoir à l'Assemblée nationale, mardi 27 janvier à 18 heures, un prix décerné par Le Trombinoscope.

Lire la suite...

Le FN fait campagne à Chalindrey

                                          VHM 30 janvier 2015    

Lire la suite...

Fabienne Millot et Gérard Terrillon: «une vision rigoriste des dépenses»

                                          jhm1701gtfm    

Lire la suite...

Joinville: un tandem Benjamin Fèvre - Nicole Le Corre 

                                          article JHM 09 Janvier 2015    

Lire la suite...

Le FN convoite le canton Ouest

                                          Article Journal de la Haute Marne 18 12 2014    

Lire la suite...

Le FN dénonce un «pitoyable jeu politicien»

                                          communiqué JHM Charlie002    

Lire la suite...

Première candidature validée validée par le congrès du Front national

Article Journal de la Haute Marne 02 12 2014

Luc Hispart défendra, dans le canton de Saint-Dizier 1, les couleurs du FN lors des élections départementales de mars.

flamme

La fédération haut-marnaise a participé, ce week-end, au 15e congrès du Front national à Lyon.Il s'agissait notamment de préparer les prochaines échéances électorales, et particulièrement l'élection des conseillers départementaux en mars 2015. En dépit,

Lire la suite...

Le Front national se structure en Haute-Marne

 

Le parti de Marine Le Pen a depuis quelques semaines un nouveau secrétaire départemental. Frédéric Fabre entend structurer le FN d'ici la prochaine échéance électorale. C'est ce qu'il a expliqué aux militants réunis hier à Vignory.

Assemblée Générale 2014 FN52 

Des assemblées comme celle qui s'est tenue hier, en la salle des fêtes de Vignory, il n'y en a pas eu depuis plus de dix ans. Organiser cette rencontre entre militants a été le premier chantier du secrétaire départemental fraîchement désigné, Frédéric Fabre. «Cela permet de rencontrer les militants», expose le nouveau leader haut-marnais du Front national. Il souhaitait aussi que cette rencontre soit localement le symbole d'un nouveau départ pour le parti. «Nous avons besoin de nous structurer et nous devons trouver des candidats pour les prochaines élections départementales. Ça arrive vite.

Lire la suite...

Objectif élections départementales pour le FN.

«Voilà quatorze ans que j'habite en Haute-Marne, les mêmes élus sont toujours en place, et ils n'ont rien changé à la situation.»Pour le nouveau numéro 1 du parti, l'élection du futur Conseil départemental (ex-Conseil général) en 2015 serait l'occasion de «secouer le cocotier». 

 jhm08102014fred

«Si le Front national se met à recruter des gens brillants, distingués et sympathiques, il y a de quoi s'inquiéter pour l'avenir...» Ce commentaire n'émane évidemment pas d'un partisan de Marine Le Pen. Mais le propos témoigne bien de l'étonnement qui a saisi certaines connaissances de Frédéric Fabre en apprenant qu'il était le nouveau responsable haut-marnais du FN (notre édition du 3 Octobre). L'homme s'attendait à cette réaction. Mais l'ancien officier de cavalerie n'a cure du "qu'en dira-t-on". Il a connu pires moments, sur les théâtres d'opération, que des visages qui se détournent, des tutoiements qui disparaissent, des mains qui ne sont plus tendues, comme il l'a constaté dès ce week-end. «J'ai toujours été patriote, expose-t-il pour justifier son engagement. J'ai servi la nation pendant plus de 30 ans, dans l'armée. Aujourd'hui, je suis à la retraite, mais j'entends toujours servir mon pays.» Et Frédéric Fabre ne se résout pas à ce que la France perde sa souveraineté au profit de l'Europe. Plutôt que de rejoindre d'autres mouvements souverainistes, il considère que «la seule alternative, c'est le FN».

Lire la suite...

Le Front national remonte au front

 

Réunis en assemblée générale, les membres du FN ont lancé les préparatifs pour les prochaines elections départementales annoncées en mars.

Article Journal de Voix de la Haute Marne 21 11 2014

Elles étaient environ 70 personnes rassemblées à la salle des fêtes de Vignory en cet après-midi du samedi 16 novembre, certaines très jeunes, d'autres beaucoup plus âgées. Rassemblées pour la première fois depuis longtemps par leur nouveau "chargé de mission" (comme le présente le site internet du FN), Frédéric Fabre. Ce dernier, jeune retraité du 61è Régiment d'artillerie où il assurait notamment la communication, se présentant comme «patriote», a décidé de prendre sa carte au parti début octobre. Une arrivée qui a sans doute été vue comme une véritable aubaine pour les instances nationales qui, après avoir destitué Thomas Suillot pour des raisons qui restent floues, n'avaient pas réussi à trouver un chef de file pour les frontistes haut-marnais depuis de longs mois.

Lire la suite...

Un 11 novembre qui fait tousser.

Article Journal de la Haute Marne 11 11 2014

La projection le 11 novembre, en mairie de Langres, du court-métrage d'animation -très réussi- "Monumentale erreur" réalisé par l'association Les Grillons, a fait tousser parmi les militaires et les anciens combattants présents. En cause: la teneur du message contenu. Officier retraité, et par ailleurs patron du FN haut-marnais, Frédéric Fabre, a visionné ce film sur internet, et nous a adréssé un courrier d'indignation. Une «véritable insulte aux institutions», selon le responsable politique...

Lire la suite...

Le FN répond à Paul Fournié sur le 9 novembre

 Article Journal de la Haute Marne 09 11 2014

Responsable départemental du Front National, Frédéric Fabre a souhaité réagir aux propos de l'élu UMP chaumontais Paul Fournié, président de l'Amicale gaulliste de la Haute-Marne, qui reprochait «notamment» au FN, héritier de personnes ayant combattu «férocement» le général de Gaulle, de venir le 9 Novembre à Colombey (Le Journal de la Haute-Marne d'hier).

Lire la suite...

Un évènement en Haute-Marne:

Le journal de la Haute-Marne crée un article en relation avec l'arrivée de Monsieur Frédéric Fabre en qualité de Chargé de Mission à la tête de la Fédération du Front National. Sans nul doute un évènement d'importance lorsque l'on sait le score important réalisé aux élections Européennes de 2012 dans tous les cantons constituants notre beau département de Haute-Marne.

 

Copie de l'article sur le Front National du Journal La Haute-Marne Libérée - Est Républicain

 

 

Article Journal de la Haute Marne 04 10 2014

Lire la suite...

Calendrier de tous les articles

Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Rejoignez Nous

Haute Marne recevoir la lettre dinformations régionales de la fédération Front National vous inscrire ici
ADHERER AU FN

 

  

Vos élus au Conseil Régional

 Vos élus au Conseil Régional Acal

Void Vacon Florian Philippot Fabienne Cudel Frédéric Fabre élection régionales Haute Marne

Fabienne Cudel    Florian Philippot   Frédéric Fabre

http://www.front-national-haute-marne.com/images/regionales/Front_National_Haute-Marne_Les_%C3%A9lus_FN_au_Conseil_R%C3%A9gional_Alsace_Lorraine_Champagne-Ardenne_linfo_est_ici.png

 Cover F.PHILIPPOT

 

 

Informations de la Fédération

Permanence de la Fédération Front National de Haute-Marne

Haute Marne la Permanence du Front National à Chaumont pour lavenir du département et de la région

32 Rue Toupot de Béveaux à Chaumont

 Accueil le samedi de 14h00 à 17h30

 Le bureau   Les communiqués   Comment Adhérer 

La Permanence du Front National à Chaumont Fédération de Haute Marne rencontrez les responsables et vos élus à votre écoute